L’alternance, un investissement dans le futur : le témoignage de Florence

Durée 2 min

L'alternance, un pari gagnant-gagnant pour Florence O., Directrice des ressources humaines de l'agence de communication et de relations publiques, Burson-Marsteller i&e.

Temoignage-cda-2.png

Accueillez-vous des alternants au sein de votre entreprise ?

Nous recrutons en moyenne entre 2 et 4 étudiants en alternance par an pour travailler aux côtés de nos équipes de consultants en relations publiques, d’une part et aux côtés de notre équipe comptable d’autre part. De façon générale, nous privilégions des étudiants en fin d’études. (niveau Master 1 / Master 2, ndlr).

En quoi l’alternance est-elle adaptée à votre entreprise ?

Pour nous comme pour l’étudiant, l’alternance est une expérience très riche, basée sur une relation « gagnant-gagnant ». L’alternance permet de développer une relation sur la durée, ce qui exclut toute frustration. L'alternant est complètement intégré aux équipes comme un salarié à part entière. Il peut prendre part à des projets sur le long terme. En revanche, nous ne pouvons pas nous autoriser à accueillir plus d’alternants car cela requiert de la part des tuteurs un temps conséquent d’encadrement et d’accompagnement.

Quelles mesures ont été mises en place pour favoriser l'embauche ?

Lors de l'embauche d'un étudiant en alternance, nous sommes particulièrement attentifs au rythme de la formation. Nous privilégions une présence dans l’entreprise et préférons le rythme de 4 jours en entreprise pour 1 à l'école par semaine. Sur ce point, je constate que les écoles et les universités ont beaucoup évolué. Elles ont intégré les contraintes de l’entreprise et ont su faire évoluer le rythme des formations. Accueillir un alternant, c’est pour l’entreprise la contrainte de gérer la présence, mais aussi l’absence. Nous veillons aussi à attribuer à chacun de nos alternants un tuteur qui va l’accompagner dans la prise en mains de ses missions et lui transmettre la passion de son « futur » métier.

Quels sont les avantages pour un étudiant de miser sur l'alternance plutôt qu'un stage ?

Lors d'une formation en alternance, l'étudiant rejoint l'entreprise pour une plus longue durée qu’en stage. Il va pouvoir véritablement s'immerger au sein de l’entreprise et au sein des équipes. Cette expérience permet aussi à l’étudiant en alternance de valider son futur projet professionnel. De plus, s’il effectue sa dernière année d'études au sein de notre agence, il sera privilégié si la fin de sa formation coïncide avec un besoin de recrutement dans l'entreprise et si son travail a permis de révéler un profil pertinent.

Quels conseils pourriez-vous donner à une entreprise qui ne recrute actuellement aucun alternant ?

Un alternant coûte plus cher qu'un stagiaire, certes. Mais c'est un levier de recrutement qu’il ne faut pas négliger. Surtout pour une entreprise en croissance qui privilégie le recrutement de jeunes diplômés. Les formations en alternance représentent une réelle opportunité pour l'entreprise de travailler avec l'étudiant pendant un an et de confirmer ses compétences ainsi que sa capacité à devenir un salarié autonome. C'est une période au cours de laquelle le tuteur va pouvoir "tester" l'alternant et déterminer s'il pourrait être un candidat potentiel à un recrutement sur le plus long terme.

Pour aller plus loin

Olivier

Former à des métiers spécifiques et transmettre un savoir-faire : les avantages de l'apprentissage pour Olivier F., PDG de IES Ingénierie.

Bruno

L'apprentissage est un réel vivier de recrutement pour le Directeur des Ressources Humaines du Palais des Festivals et des Congrès de Cannes.

La réforme de l'apprentissage

La loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » assouplit la formule.