Maître d'Apprentissage - Responsable de la Formation | Concepteursd'Avenirs

Le rôle du maître d'apprentissage

Pilier du système d’apprentissage, le maître d’apprentissage est responsable de la formation de l’apprenti dans l’entreprise. Son rôle est de faciliter l’acquisition des compétences, en lien avec les formateurs du CFA.


Contenu mis à jour suite à la réforme de l’apprentissage



L'accompagnement du maître d'apprentissage


Référent du jeune dans l’entreprise, le maître d’apprentissage est un acteur essentiel de l’apprentissage : c’est par lui que passe la transmission des savoir-faire, des pratiques professionnelles, de la culture et des valeurs de l’entreprise.

Quelles sont les missions du maître d'apprentissage ?

  • Préparer et organiser l'intégration de l'apprenti: associer l’équipe à l’accueil de l’apprenti, préparer son poste de travail, lui présenter le service, l’entreprise, le rôle du maître d’apprentissage…
  • Mettre l'apprenti en situation "d'apprendre" : montrer, faire-faire, expliquer… toute activité en relation directe avec le diplôme ou le titre préparé.
  • Favoriser l'autonomie de l'apprenti pour qu’il devienne un professionnel à part entière : lui dire ce qu’il doit faire, le laisser faire, analyser ensemble ce qui a été fait...
  • Faire progresser l'apprenti : Planifier le travail, donner des objectifs (et les résultats attendus), fournir des repères sur ce qui est acquis et ce qu’il reste à acquérir…

Autre mission essentielle du maître d’apprentissage : participer aux évaluations de la formation organisées régulièrement par le CFA… et au jury pour la validation finale.


Choisir le bon maître d'apprentissage


Deux critères sont à retenir pour le choix du maître d’apprentissage :

  • le volontariat : le maître d’apprentissage doit être un salarié que l’exercice des fonctions tutorales intéresse et motive
  • la compétence professionnelle : pour tout contrat d’apprentissage conclu à compter du 1er janvier 2019, à moins que des conditions particulières de compétence soient fixées par accord de branche, le maître d’apprentissage désigné doit justifier d'un diplôme ou d'un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou du titre préparé par l'apprenti et d'un niveau au moins équivalent et d'une année d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti, ou de 2 années d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l'apprenti (ne sont pas pris en compte les stages et les périodes de formation effectués en milieu professionnel dans le cadre d'une formation initiale, dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou d’une formation professionnelle).


A noter : afin de valoriser les savoir-faire des personnes exerçant les fonctions de maître d’apprentissage, ceux-ci peuvent désormais obtenir la "Certification relative aux compétences de maître d'apprentissage/tuteur".

Par ailleurs, le nombre d’apprentis encadrés par le maître d’apprentissage est limité à deux (trois si la formation de l’apprenti concerné est prolongée après un échec aux examens).


En veillant à la disponibilité et à la formation du maître d’apprentissage, vous contribuez à la qualité de l’accompagnement (et à la réussite de l’apprentissage).

Pour aller plus loin

Comprendre le dispositif de l’apprentissage

Découvrir

Contrat d'apprentissage : quand recruter ?

Découvrir

Apprentissage : et après?

Découvrir

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter de Concepteurs d’avenirs

* = Champs obligatoires