Vidéo

Je suis : ingénieur recherche et innovation

Durée 1 min

« J’ai la capacité de me confronter à plusieurs cas de figures dans différents secteurs d’activité » Pierre-Alexandre, étudiant en dernière année à l’école nationale supérieure des arts et métiers, nous parle de son quotidien en apprentissage.

ingénieur recherche et innovation

Ingénieur recherche et innovation : un métier « diversifié »

Pierre-Alexandre est en apprentissage dans une société de solutions d’ingénierie et de conseil industriel : Altran. Il s’occupe principalement de la « veille documentaire et technique ». Il fait donc « le tri entre ce qui est joli sur le papier et ce qui peut réellement répondre à un besoin d’un industriel ». En tant qu’ingénieur, il a un réel sentiment d’avoir un « vrai pouvoir d’action dans les décisions qui sont prises… ».

Pourquoi l'alternance ?

Il a choisi l’alternance pour la « dualité entre connaissance théorique et mise en place pratique ». Il travaille aussi avec des réels experts qui « sont prêts à mettre à disposition connaissances et compétences » pour pouvoir répondre à des problématiques opérationnelles. Et puis, comme il le dit si bien : « J’aime beaucoup réfléchir, mais encore plus agir ».

Avec Atlas, je trace...

Envie de découvrir d’autres témoignages d’alternants ? Découvrez « Avec Atlas, je trace… », la série dédiée à l’alternance dans les métiers des services financiers et du conseil !

Au programme : des partages d’expérience authentiques tout en spontanéité et en dynamisme.

Travailler dans l’ingénierie

C’est un secteur attrayant, qui ne connaît pas la crise, et qui offre des opportunités à l’international. Comme Pierre-Alexandre, vous pourrez avoir un impact sur les « orientations prises pour les années à venir ». Vous aimez adapter, concevoir, ou inventer ? Ce secteur est fait pour vous !