Réforme du lycée et du bac | Concepteurs d'Avenirs

La réforme du bac et du lycée : en clair

#orientation #baccalauréat #enseignementdespécialité

Pourquoi une réforme du bac et du lycée ?


  • La réforme permet de simplifier l’examen du baccalauréat. Aujourd’hui les lycéens passent entre 8 et 12 épreuves lors de l’examen du bac ; la réforme valorise les résultats obtenus tout au long de l’année à travers le contrôle continu et propose 1 épreuve anticipée en première et 4 épreuves en terminale.
  • Ainsi, l’examen est plus simple à préparer, car il s’obtient progressivement. De plus, il tient compte de l’ensemble des efforts fournis par les élèves pendant deux ans : tout ne se joue plus uniquement lors de la semaine du bac.
  • Enfin, en choisissant leurs enseignements de spécialité, les lycéens peuvent s’impliquer plus concrètement dans leur orientation et accorder une place de choix à ce qui leur plaît et les motive.

Qui est concerné ?

  • Les lycéens qui sont en seconde à la rentrée 2018, et tous ceux qui passeront leur bac à partir de 2021.
  • Les lycéens qui sont en première ou en terminale à la rentrée 2018 ne sont pas concernés.
  • Les élèves redoublants qui ont passé le bac dans son « ancienne version » repasseront l’examen à partir de 2021 dans sa nouvelle version, mais en bénéficiant de la conservation de certaines notes et/ou d’un aménagement du contrôle continu.

Qu’est-ce qui change ?


  • A partir de 2018, les lycéens de seconde passeront en début d’année, un « test numérique de positionnement », afin d’identifier leurs acquis et leurs besoins concernant la maîtrise de la langue française et des mathématiques.
  • Les lycéens suivront les mêmes enseignements communs (français en première, philosophie en terminale, histoire-géographie, enseignement moral et civique, deux langues vivantes, éducation physique et sportive, enseignement scientifique).
  • Les élèves de seconde auront une année pour choisir, avec l’aide des personnels pédagogiques, les enseignements de spécialité qu’ils ajouteront à ce tronc commun : 3 en première (4h chacun) puis 2 en terminale (6h chacun).
  • Les séries L, ES et S disparaissent ; les séries technologiques sont quant à elles maintenues car elles ont été rénovées récemment.
  • Le résultat du baccalauréat sera la somme de trois évaluations : 10% pour la prise en compte des bulletins de première et de terminale + 30% pour les épreuves du contrôle continu + 60% pour les épreuves terminales.

Quels sont les enseignements de spécialité proposés?

  • Arts
  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littérature et cultures étrangères
  • Littérature, langues et cultures de l’Antiquité
  • Sciences économiques et sociales
  • Biologie-écologie
  • Mathématiques
  • Numérique et sciences informatiques
  • Physique-chimie
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Sciences de l’ingénieur

Comment choisir les « bons » enseignements de spécialité?

  • Bien choisir ses enseignements de spécialité est important : cela permet aux élèves d’acquérir les notions dont ils ont besoin pour imaginer plus clairement le parcours qui leur correspond. Pour autant, le choix de ces enseignements ne conditionne pas totalement la poursuite de leurs études.
  • Avant de définir les enseignements de spécialité adéquats, les lycéens sont invités à découvrir les différents secteurs ou métiers qui existent, à travers des outils pédagogiques prévus à cet effet. Concepteurs d’Avenirs propose à ceux qui le souhaitent de s’informer sur les parcours et les métiers du numérique, de l’ingénierie, des études, du conseil et de l’événement, à travers :

-    Des quizz d’orientation
-    Des témoignages de professionnels et d’apprentis
-    Des fiches métiers
-    Des informations détaillées sur les cursus du supérieur
-    Des événements consacrés à l’orientation
-    Et plus encore…

Cas pratique : je suis en seconde, comment faire pour devenir webdesigner?

  • Je recherche le métier de webdesigner sur le site de Concepteurs d’Avenirs
  • Je découvre que cette profession suppose des connaissances informatiques et artistiques
  • Je fais le lien avec les enseignements de spécialité : « Numérique et sciences informatiques » et « Arts », que je complète avec mes autres affinités.
  • J’utilise les outils d’orientation mis à disposition sur Concepteurs d’Avenirs pour définir le projet qui correspond le plus à mes ambitions et mes goûts (durée des études, formations, nature des diplômes, etc.)



Plus d'informations sur la réforme ? Rendez-vous sur le site de l'Onisep
Une application pour choisir ses enseignements de spécialité ?
Découvrez l'outil ici

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter de Concepteurs d’avenirs

* = Champs obligatoires