Architecte logiciel - Numérique | Concepteurs d'Avenirs
Numérique

Architecte Logiciel

Aussi appelé Architecte applicatif et Applications architect et Software design specialist en anglais.

Qualités

Analyse
Synthèse
Créativité
Adaptabilité
Communication

Formation et prérequis

Accessible à Bac +5, après une école d’ingénieur ou une université spécialisée en informatique.
5 à 10 ans d’expérience dans le monde de la technique (administration, intégration, étude et développement) sont nécessaires à l’exercice de cette profession. Une expérience réussie en tant qu’expert technique ou consultant est également appréciée.

En quoi consiste ce métier ?

L’Architecte logiciel propose des architectures logicielles homogènes, compatibles et cohérentes avec les exigences d'architectures techniques et d'urbanisme. Il définit les orientations techniques du produit et des applications en anticipant les évolutions des environnements technologiques. Il garantit l'homogénéité d'une gamme de produit logiciels.

Activités

Concevoir et réaliser des architectures systèmes et logicielles complexes
Analyser les architectures logicielles existantes et formuler des recommandations stratégiques dans le cadre de leur refonte
Réaliser une veille technologique permanente
Réaliser la cartographie applicative du système ou de la solution
Conseiller les équipes de développement et leur communiquer les règles et les standards d'architecture définis
Intervenir en support des équipes de développement

Compétences

Architecture fonctionnelle SI (connaître un ou plusieurs domaines métiers, concevoir des cartographies fonctionnelles et applicatives)
Architecture technique SI (évaluer les solutions au regard du besoin)
Intégration (concevoir et rédiger un plan d’intégration)
Gestion des opérations informatiques (gérer les évolutions des infrastructures informatiques…)
Assistance à Maîtrise d’Ouvrage en cadrage projet (analyser les caractéristiques fonctionnelles, environnementales et techniques au type d’ouvrage ou produit à analyser, analyser les propositions techniques et fournir une aide au choix)
Gestion des risques (cartographier les risques techniques et fonctionnels et estimer leur criticité, déployer une démarche sûreté de fonctionnement)
Mise en exploitation/production et maintenance (rédiger la documentation technique…)
Gestion d’entreprise (définir une stratégie de développement, arbitrer entre plusieurs orientations stratégiques, tactiques ou opérationnelles…)
Résolution de problèmes complexes (élaborer des préconisations, proposer des solutions et scénarios d’amélioration)
Formation et transmission de connaissances
Veille, analyse et gestion documentaire (réaliser une veille et une recherche documentaire, analyser des documents techniques)
Maîtrise des logiciels de bureautique et spécifiques au domaine technique concerné
Maîtrise d’un anglais technique

Évolutions professionnelles

Accessible depuis les métiers:
Métiers proches:
Architecte technique

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter de Concepteurs d’avenirs

* = Champs obligatoires