Les secrets d’une candidature spontanée

#candidat #entreprise #emploi
Partager
facebook twitter

Vous rêvez d’intégrer une entreprise qui vous ressemble. Pourtant, l’entreprise de vos rêves n’a pas formulé une offre qui correspond à votre profil.

Pas question de vous décourager ! Il vous reste une solution : la candidature spontanée. C’est l’alternative idéale pour vous faire remarquer.

Même si elle est par définition inattendue, la candidature spontanée peut être appréciée des recruteurs : elle reflète la proactivité du candidat, et en dit long sur ses motivations. Et elle peut, pourquoi pas, répondre à un besoin qui n’existe pas encore !

Alors osez prendre des initiatives, vous allez vous étonner ! Qui ne tente rien, n’a rien, n’est-ce pas ?



Maîtrisez les codes de la candidature spontanée


Une candidature spontanée doit respecter certains codes, pour viser juste :

  • Privilégiez un e-mail de candidature plutôt qu’une lettre de motivation classique. Avec le mail, vous devrez être moins formel et allez droit au but. Une bonne accroche est essentielle, pour inciter le recruteur à poursuivre la lecture. Ne laissez rien au hasard, et surtout soyez convaincant. En quelques lignes, il vous faudra justifier votre intérêt pour l’entreprise et expliciter votre projet professionnel. Détaillez vos motivations et mettez en valeur votre savoir-faire et votre personnalité. Si vous vous débrouillez bien, vous intriguerez celui ou celle qui vous lira. Cette personne voudra en savoir plus et vous contactera pour organiser un entretien. Votre message doit être composé de 3 ou 4 paragraphes, cela facilitera la lecture. Allez droit au but.
    En pratique : soignez votre accroche, partez du principe qu’une phrase = une idée et constuisez votre message sur le tryptique vous-moi-nous.
  • N’oubliez jamais la finalité d’un tel mail : votre objectif est d’obtenir un rendez-vous avec le recruteur. Par conséquent, mentionnez vos disponibilités, vos informations de contact et évoquez un entretien potentiel.
  • Les formules de politesse ont toujours beaucoup d’importance et donnent à voir votre attitude. En fin de mail, n’hésitez pas à remercier votre interlocuteur pour le temps qu’il a consacré à votre candidature, sans en faire trop.
  • Soignez votre e-réputation. Votre recruteur potentiel vérifiera vos dires, il est donc essentiel de soigner votre identité numérique. Actualisez votre profil LinkedIn, ainsi que tous vos autres réseaux professionnels et rendez inaccessibles toutes les informations d’ordre privé (profil Facebook et Instagram).


Soyez stratège : personnalisez votre message


Par votre candidature, vous devez montrer vos compétences et prouver que vous avez d’ores et déjà intégré la culture d’entreprise.

On vous explique tout ce qu’il faut savoir pour faire de l’effet, être retenu et être rappelé :

  • Rédigez un mail construit n’est pas suffisant, il vous faut intriguer le lecteur, dès l’objet du mail. En quelques mots : suscitez son intérêt et rester clair.
  • Adressez votre email à la "bonne" personne, soit la responsable RH du département pour lequel vous postulez, soit votre potentiel N+1. Vous trouverez probablement leurs coordonnées sur le site internet de l’entreprise ou bien sur LinkedIn. Faîtes figurer le nom de la personne concernée en début de mail, ainsi vous ne passerez pas inaperçu.
  • Personnalisez votre message, vous aurez toutes les chances de vous différencier. Sortez du lot en montrant que vous êtes sensible à la culture d’entreprise : donnez des exemples concrets, et argumentez.
  • Adaptez votre CV au recruteur, tant dans la forme que dans le fond. Valorisez les expériences et les compétences qui peuvent appuyer votre candidature et rendre votre profil plus attractif. Mettez tout en place pour être pertinent. Votre CV sera sûrement enregistré dans la base de données et pourra ressortir à tout moment en fonction des mots-clés qui apparaissent.
  • Relancez votre interlocuteur une dizaine de jours après l’envoi de votre candidature. Le message de relance, sert de rappel et prouve votre motivation.
  • Consultez régulièrement les offres qui figurent sur le site de l’entreprise, en cas de renouvellement, sautez sur l’occasion si l’une d’elle vous correspond. Vous aurez plus de chances d’être remarqué, car votre candidature spontanée aura déjà donné une première impression.



Pour aller plus loin


Plus d'actualités

MOOC : le mode d’apprentissage du futur

#futur #cours #université

Hackathon des Apprentissages du Futur : palmarès 2017

Le Hackathon sur les Apprentissages du Futur s’est tenu...

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter de Concepteurs d’avenirs

* = Champs obligatoires