Vidéo

Je suis : technicien qualité de l’air

Durée 1 min

« J’ai l’impression de participer à une mission plus globale » Gaël, étudiant en alternance en tant que technicien qualité de l’air, nous parle de son métier « innovant ».

technicien qualité de l'air

Découvrez son témoignage :

Tu fais quoi ?

« Mon but est d’installer des micro-capteurs en zone rurale ou urbaine ». Ces capteurs ont pour but de mesurer les différents polluants présents dans l’air. « Nous pouvons savoir d’où viennent les polluants et comment les limiter ».

D’ailleurs, il en profite pour infirmer un préjugé : « La qualité de l’air n’est pas forcément meilleure dans les zones rurales qu’urbaines ! » 

Pourquoi l'alternance ?

Acquérir de l’expérience et de nouvelles compétences, entrer dans le monde du travail, avoir un salaire mensuel, qui donne une « qualité de vie plus agréable » : « Ça n’est que des avantages ! »  
Aussi, pour vous, futurs alternants en développement durable : n’hésitez pas à vous « intéresser à tous les domaines, énergie, qualité de l’air, éolienne, transports ». Il faut « toucher à tout pour savoir vers où s’orienter et ce qui nous plaît. »

Avec Atlas, je trace...

Envie de découvrir d’autres témoignages d’alternants ? Découvrez « Avec Atlas, je trace… », la série dédiée à l’alternance dans les métiers des services financiers et du conseil !

Au programme : des partages d’expérience authentiques tout en spontanéité et en dynamisme.

Travailler dans l’ingénierie

Secteur porteur dont l’activité est stable depuis 2012, l’ingénierie concerne surtout le secteur de la construction mais aussi l’industrie, l’énergie, et comme pour Gaël : l’environnement. Dans un monde toujours plus concurrentiel, l’ingénieur a pour mission d’adapter, de concevoir, d’inventer des équipements, des aménagements, des ouvrages, des produits…