L’ingénieur du futur : ce que les entreprises attendent | Concepteurs d'Avenirs

L’ingénieur du futur : ce que les entreprises attendent

#Ingénierie #Etude #Entreprises #Mutations
Partager
facebook twitter

Cloud, Big Data, IoT*, réalité virtuelle ou encore intelligence artificielle ; les futurs ingénieurs s'apprêtent à relever des défis liés de près ou de loin aux évolutions de nos sociétés et de notre environnement. Pour bien les préparer, la Fédération Cinov, le CNAM* Grand Est, le Fafiec et Concepteurs d'Avenirs ont réalisé une étude pour comprendre leurs besoins de formation, actuels et à venir.

Les évolutions technologiques ont un impact sur l'emploi et les compétences ; les professions de l’ingénierie, de l’électronique et du numérique changent, se lient et font émerger de nouvelles questions.
D’un côté, il y a les équipes pédagogiques qui se demandent comment préparer leurs élèves aux métiers de demain. De l’autre, les chefs d’entreprises qui s’interrogent sur les profils dont leurs équipes auront bientôt besoin. Et au centre, le secteur de l’Ingénierie qui quant à lui, souhaite accompagner ces acteurs vers une innovation plurielle et profitable à chacun.
En réponse à leurs questions, la Fédération Cinov, le CNAM Grand Est et le Fafiec - Concepteurs d’Avenirs, ont réalisé une « photographie » des besoins actuels des TPE* et PME*, afin d’adapter et de booster les formations d’ingénieurs du CNAM.

Top 5 de ce que les entreprises attendent des ingénieurs de demain

  • De l’expertise, soit de solides compétences techniques et une grande capacité d’analyse. Cela se traduit notamment par la maîtrise des outils métiers (la plupart des entreprises interrogées remarquent que cette compétence est consolidée chez les ingénieurs diplômés en apprentissage).
  • De l’ouverture d’esprit ! Les chefs d’entreprise interrogées sont unanimes : s’intéresser aux nouveautés, enrichir sa culture générale et être capable de se former continuellement, sont des qualités qui font la différence d’un profil à l’autre.
  • Une capacité d’influence qui rassemble tous les aspects relationnels de la vie professionnelle de l’ingénieur, à savoir : travailler en équipe, communiquer et entraîner les autres.
  • L’agilité d’esprit : savoir s’adapter, voilà ce que les entreprises interrogées recherchent chez leur collaborateurs. Evaluer les risques, faire preuve de créativité et avoir le sens de l’entrepreunariat sont également des qualités indispensables à l’ingénieur du futur.
  • Être responsable et savoir manager une équipe est un véritable atout ; surtout pour l’ingénieur qui entrera dans une PME de grande taille.       


Cette étude, que vous trouverez en intégralité ICI est l’un des piliers de la Cité des Transitions. Ce lieu imaginé par le CNAM et implanté à Lunéville (54) est consacré à la formation, aux échanges, aux études, à la recherche et à la valorisation des « sciences neuves et utiles ». Il a pour volonté de préparer les futurs ingénieurs aux secteurs d’activités en évolution technologique forte et aux métiers de demain.

 

*IoT : Internet of Things
*CNAM : Conservatoire National des Arts et Métiers
*TPE : Très Petites Entreprises
*PME : Petites et Moyennes Entreprises


Plus d'actualités

Le Challenge Étudiants des métiers du Conseil : palmarès de l’édition 2018

#Challenge #Étudiants #Conseil #Métiers

EDUBIM 2018 - Retour sur la 4è édition

Les 15 & 16 mai 2018 ont eu lieu les Journées de l...

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter de Concepteurs d’avenirs

* = Champs obligatoires