les acousticiens et les open space | concepteurs d'avenirs

L’acousticien au service des conditions de travail en open space

La généralisation des espaces de travail ouverts est un enjeu majeur pour les acousticiens. Cas pratique, en vidéo, dans l’open space de la société Plantronics.
Partager
facebook twitter

Certains lieux de vie tels que les bureaux ont besoin plus que d’autres d’un certain silence. 

Cependant les employés ont aussi besoin de pouvoir communiquer d’où la généralisation des espaces de travail ouverts. 

C’est tout l’enjeu du travail des ingénieurs et techniciens en acoustique : leur travail consiste, en collaboration avec les architectes, à faire le tri entre les bruits qui dérangent, et ceux qui sont utiles. En particulier dans les open space...

Cas pratique : l’open space Plantronics et les explications de Karine Le Tyrant, acousticienne


Les acousticiens conçoivent des environnements de travail en accord avec leur utilisation, pour permettre aux employés d’échanger entre eux sans gêner leur voisinage tout en ayant la possibilité de rester concentré grâce à un silence maîtrisé.

Les acousticiens interviennent dans la conception des espaces de vie pour améliorer le signal et réduire le bruit, gérer l’équilibre sonore d’un endroit.


Quelle différence entre le signal et le bruit ?

  • Le signal, c’est le bon son, celui qui nous est utile ou agréable : une voix, une sonnerie d’alarme, un téléphone, etc.
  • Le bruit, c’est le son qui nous distrait ou nous dérange : le bruit extérieur, le bruit de certains équipements
  • La voix est un signal mais dans certains cas elle peut aussi devenir un bruit


Ils étudient les lieux et mesurent l’intensité de chaque signal, chaque bruit, la performance des parois en termes d’isolement. Ainsi ils peuvent modéliser les espaces à équilibrer et mettre en place une stratégie permettant d’assurer, de manière scientifique, l’environnement sonore adéquat. 

Le masquage des bruits désagréables apporte un équilibre sonore dans un espace professionnel. Il améliore le confort de travail, met en valeur les lieux sur lesquels il intervient. L’ensemble des aménagements des espaces de travail s’accorde pour former une harmonie visuelle, sonore, ergonomique. 

L’acousticien doit donc s’adapter aux activités diverses qu’il peut rencontrer, et à des métiers parfois très différents.

Plus d'actualités

Le métier d’acousticien, au service de tous les espaces
L’acousticien, c’est celui qui maîtrise les phénomènes sonores :...
L’acousticien au service des conditions de travail en milieu industriel
Dans le secteur industriel, les domaines exercés par les...
Newsletter
Abonnez-vous à la newsletter de Concepteurs d’avenirs
* = Champs obligatoires